Un anniversaire Pyjamask pour les 4 ans de mon fils

Cette année c’est la première fois que nous organisions une vraie fête d’anniversaire entre copains pour les 4 ans de mon fils. Alors forcément, j’ai eu envie de marquer le coup.

J’ai eu la chance de grandir avec une maman qui avait toujours à coeur de nous organiser (à ma soeur et à moi) d’incroyables fêtes d’anniversaire. Cela a marqué les doux souvenirs de mon enfance et à mon tour j’ai envie de perpétuer cette tradition avec mon bonhomme.

Pompiers, Police ou Pyjamasks ?

Comme Monsieur est né en plein mois d’août, j’avais anticipé son anniversaire dès juin en mettant les invitations dans les cartables de ses copains pour réserver le 2ème samedi après la rentrée (le 1er samedi, on a en général tous besoin de souffler). Et à la rentrée je suis revenue vers les parents qui avaient confirmé la présence de leurs enfants en leur confirmant la date et surtout en leur donnant le thème choisi : les Pyjamasks ! J’avais laissé le choix de thème à mon fils pour être sûre que ça lui plaise et aussi qu’il prenne plaisir à participer à l’organisation de l’événement.

Un engagement éco-responsable

Nous sommes plutôt engagé dans le bon sens pour l’environnement, alors il était exclu pour moi d’acheter de la vaisselle jetable sur le thème de l’anniversaire. Idem pour les serviettes : le mois possible de déchets, c’était mon mot d’ordre pour essayer de faire autant que possible un anniversaire zéro déchet.

Sacré Challenge ! J’ai d’abord acheté des écocups pour les verres des enfants. Incassables et très pratiques, ils seront réutilisés pour des soirées chez moi ou des futurs anniversaires. Côté serviettes et assiettes, j’ai récupéré dans les cartons de ma mère de vieilles assiettes en plastique et serviettes. Inutile d’en acheter, et comme elles ont été achetées à une certaine époque, quitte à les jeter autant les utiliser. Alors oui elles étaient blanches, pas de motif Pyjamask dessus mais vous verrez que j’ai fait autrement 😉 La seule petite folie que je nous ai accordé ce sont des ballons de baudruche et des ballons géants à l’effigie des 3 petits héros de dessin animé. Hors de question de les gonfler à l’hélium en revanche ou d’utiliser du bolduc, de la ficelle réutilisable a très bien fait l’affaire avec l’air de nos poumons.

Des animations sur le thème des Pyjamask (forcément)

J’avais eu plusieurs échos me disant que gérer 10 enfants de 4 ans pendant un anniversaire était une mission compliquée. On m’avait également dit que la plupart du temps les activités prévues tombent à l’eau. C’est donc avec beaucoup de fierté que je vous annonce que cela n’a absolument pas été notre cas. Comment a-t-on fait ? Je vous dis tout !

Lorsque les enfants sont arrivés, ils ont choisi des petits tatouages à se coller sur les bras (tatouages Pyjamask, évidemment) puis avec des traits sur les joues, ils ont choisi quel Pyjamask ils avaient envie d’être. L’idée était qu’ils puissent être qui ils voulaient et tant pis s’ils étaient tous le même. Ils ont eu beaucoup de plaisir à commencer comme ça.

Ensuite je les ai installé sur le canapé et je leur ai expliqué que les méchants Sorceline et Roméo avaient piqué toutes les surprises, bonbons et même le gâteau d’anniversaire de mon fils. Que pour les avoir, il allait falloir réussir les missions et je leur ai fait chanter en coeur « Pyjamask c’est l’heure d’être un vrai héros ! Les soucis on les règle la nuit ! ». C’est avec beaucoup d’enthousiasme que tout s’est enchaîné.

La première mission était un simple 1, 2, 3 Soleil détourné. Par équipe de 3 (ils étaient 9), ils devaient aller toucher Roméo qui comptait « 1, 2,3 Roméo » sans que celui-ci ne les voient bouger. En effet, Roméo pensait les avoir figés avec son pistolet de glace. Ils ont beaucoup ris et pris de plaisir.

Ensuite nous avons pris 10 objets dans la cuisine de mon fils (des légumes, fruits, etc. en plastique) que nous avions préalablement pris en photo et imprimé et nous avons caché ces 10 objets. Nous leur avons dit qu’en piquant les surprises, Sorceline avait fait perdu des objets et qu’il fallait les retrouver pour gagner la mission. C’est encore une fois motivé et avec beaucoup d’entrain qu’ils sont tous allés à la recherche des objets

De la cohésion et non de la compétition

L’idée de ces missions étaient de leur apprendre qu’ensemble on va plus loin car à cet âge là ils ont plutôt tendance à vouloir être meilleur que le copain. Et ça a très bien fonctionné. Ils ont rapidement compris que c’est ensemble qu’ils allaient réussir les missions et se sont encouragés les uns les autres.

La 3ème mission était un colin-maillard. L’idée était que Sorceline avait éteint la lune et que dans le noir, encore une fois par équipe de 3, ils devaient retrouver leurs partenaires. Nous avons bien ri et eux aussi ! D’ailleurs les enfants qui n’étaient pas partant au départ pour avoir les yeux bandés se sont retrouvés à la fin à tous nous demander de le faire aussi.

Cette 3ème mission était la dernière et Sorceline et Roméo ont rendu les surprises mais emballées. Pour les récupérer il fallait réussir : la pêche aux canards !

Une pêche aux canards sans frais et éco-responsable

J’avais très envie d’organiser une pêche au canard pour cet anniversaire. Mon fils adore ça. En revanche l’idée d’acheter des jouets en plastique qui viennent de l’autre bout du monde et qui sont de mauvaises qualité et bien trop chers pour ce qu’ils sont ne me plaisait pas. J’ai alors proposé sur la MarketPlace Facebook et à mes collègues de les débarasser des petits jouets que leurs enfants n’utilisaient plus ou bien de les troquer. A ma plus grande joie j’ai eu pas mal de retour et j’ai ainsi pu donner une seconde vie à ces jouets. Je les ai emballés avec le papier des publicités que l’on reçoit dans notre boite aux lettres et j’ai fabriqué des canes à pêche à partir de bouts de bois ramassés derrière chez moi, de corde et de fil de fer. Côté jouet j’ai décidé de ne faire aucune distinction de sexe entre « jouets pour filles » et « jouets pour garçon ». Vous le savez j’essaie au mieux d’élever mon fils loin de ces stéréotypes et je ne voulais pas déroger à cette valeur. Et avec plaisir les enfants ont tous été ravis de leurs cadeaux, les petits filles avec des masques Batman, des garçons avec des petites peluches licorne (si, si!) et ceux qui le voulaient ont naturellement et sans problème troqué tout seul leurs petits cadeaux.

Enfin, les missions réussis, la récompense : les gourmandises !

Les gourmandises

Là où par contre je me suis un peu plus lâchée, c’est sur les gourmandises : gâteau géant de bonbons, naked cake coloré, muffins au chocolat avec des disques Pyjamask en décoration et des cookies au smarties. Les yeux des enfants parlaient d’eux-même et ça a été un franc succès ! Et comme des images parlent mieux que les mots, je vous laisse découvrir mes créations juste en dessous

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s